Couples

Comment s’est passé ta journée ?

Chéri, dit un soir une femme à son mari, tous les jours quand tu rentres du bureau je te demande comment ça s’est passé ta journée et je t’écoute gentiment me raconter tous les détails.
Moi pendant ce temps-là, je me suis occupé des gosses, des courses, du ménage, des repas et tu ne me demandes jamais comment ça s’est passé.
– Excuse-moi, dit le mari. Alors, comment s’est passé ta journée ?
– Horrible ! Je t’en prie, ne m’en parle pas !…

La Mamy malade

C’est l’histoire d’une petite vieille qui, à la campagne, est sur son lit gravement malade. Le médecin de la ville vient la voir et l’ausculte.
Le Papy attend dans le séjour. Le médecin sort après de très longues minutes et lui dit : – Votre femme est dans un état comateux !
Le Papy qui n’a pas bien compris, rentre dans la chambre de sa promise. La mamy lui demande :
– qu’ek ksé ty qui la dit l’docteu à mon sujet ?
– Oh ché pas trop… il a dit k’tes dans un état comme ma queue…, répond le Papy !
La mamy : – Non di dju, non di dju ?!?…, bin j’suis pas prêt’ d’me l’vé alors !!!…

Le diable s’habille bien en Prada

Un monsieur est installé tranquillement chez lui lorsqu’il voit arriver femme avec une nouvelle robe.
Il s’écrie :
– Chérie, voyons, tu en as déjà acheté trois ce mois-ci… Ça commence à me coûter beaucoup trop cher !
– C’est le diable qui m’a tentée.
– Tu n’avais qu’à lui dire « Arrière, Satan ! ».
– Mais c’est ce que j’ai fait.
– Et alors ?
– Alors, il est passé derrière moi et m’a dit : « De dos, elle vous va encore mieux ! »

Les amants

Un couple d’amoureux illégitimes dîne aux chandelles dans l’appartement de la dame.
L’homme demande : – Ton mari ne risque pas de rentrer ? ça m’embête tu sais, surtout que c’est mon meilleur ami quand même…
– Oh, ne t’inquiète pas, on on en encore pour une bonne heure.

A ce moment là, le téléphone sonne, la femme décroche et on l’entend dire : « Oui mon chéri… non… ah… d’accord… bien sûr, à tout à l’heure.»
Elle revient à table et son amant demande :
– C’était lui ?
– Oui. Ne t’inquiète pas, on en a encore pour une bonne heure, il fait une partie de billard avec toi…

La bague sertie de diamants

Un jour, ma femme m’appelle furieuse sur mon iphone : « Alors, vieux soûlard, où es-tu encore ? »
Je lui répond calmement : « Te souviens-tu de cette bijouterie où, il y a très longtemps, tu avais repéré une superbe bague sertie de diamants. Tu en étais tombée amoureuse et je t’avais dit : « Un jour elle sera à toi ». A cette époque je n’avais pas assez d’argent pour te l’offrir. »
Ma femme émue, presque en sanglotant me dit : « oh oui, mon amour, je me souviens »
« Eh bien, je suis dans le bistrot, juste à côté ! »

Plus que 24 heures à vivre

Marcel revient de chez le médecin et apprend à sa femme qu’il ne lui reste que 24 heures à vivre. Découragé par cette nouvelle, Marcel demande à sa femme la permission de lui faire l’amour. Évidemment, elle accepte.
Huit heures plus tard, Marcel regarde sa montre et réalise qu’il ne reste que 16 heures. Il se tourne vers sa femme et lui dit:  » Chérie, il ne reste que 16 heures, pouvons nous le refaire encore? » Et de nouveau, elle répond oui.
Et plus tard, au moment d’aller au lit, Marcel remarque que le délai n’est plus que de 8 heures. Il touche l’épaule de sa femme et demande: « Chérie, une dernière fois avant mon départ? » « Absolument mon chéri » dit-elle!, puis ils refont l’amour pour la troisième fois. L’épouse s’endort après ce troisième épisode.
Marcel par contre ne peut dormir. Il se tourne et se retourne jusqu’à ce qu’il ne lui reste que 4 heures. Il tapote l’épaule de sa femme et lui dit:  » Chérie, il ne reste que 4 heures, penses-tu qu’on pourr… » Cette fois, son épouse s’assoit, le regarde et lui dit: « Marcel, tu exagères, moi j’me lève demain matin, pas toi! »

L’avare

Un homme très avare qui a accumulé une jolie fortune se meurt. Son argent était sa seule passion, aussi, avant de mourir, il dit à sa femme : – Quand je vais mourir, je veux que tu mettes tout mon argent avec moi dans mon cercueil, ce sera pour ma vie après la mort.

À contrecœur, sa femme lui en fait la promesse. Peu de temps après, il meurt. Avant que le cercueil ne soit refermé, son épouse, toute de noir vêtue, interrompt l’opération, et glisse près de la dépouille du défunt une boîte fermée à clé. Puis le cercueil est refermé. Un ami lui dit alors : – J’espère que tu as été assez intelligente pour ne pas mettre tout son argent avec lui, comme il te l’avait demandé.

– Tu me connais, je suis toujours fidèle à ma parole, encore plus celle donnée à un mourant… Puis elle ajoute : – Je lui ai fait un chèque…

Perdu dans le désert

Manuel et Marine sont perdus dans le désert :
Cà fait 2 jours qu’ils n’ont pas mangé. Soudain, ils aperçoivent une mosquée au loin.
Marine : – Nous sommes sauvés !
Emmanuel : – Mais non ! Nous ne sommes pas sauvés ! Qui dit mosquée dit musulmans ! Ils ne nous accepteront jamais ! Il faut faire semblant d’être musulman. A partir de maintenant, je m’appelle Hakim. Et toi ?
Marine : – Je ne vois pas pourquoi je devrais changer de prénom. Je garde mon prénom et s’ils ne veulent pas de moi tant pis !
Emmanuel : – Tant pis pour toi mais tu ne viendras pas te plaindre quand je serai en train de me régaler et pas toi.
Les deux arrivent dans la mosquée.
Emmanuel : – Salam ! Je suis Hakim et voici mon amie Marine. Nous nous sommes perdus…
L’homme de la mosquée : – Mes pauvres… Vous avez l’air affamés. Nous allons vous servir à manger !
Une assiette remplie arrive pour Marine qui se régale.
Emmanuel : – Et moi ?
L’homme : – Allons Hakim ! C’est le ramadan !

L’inséminateur

Dans une ferme, un éleveur de vaches qui vient tout juste de se marier donne les instructions à sa jeune épouse avant de partir en ville pour la matinée:- Alors, l’inséminateur va passer ce matin pour une des vaches. J’ai accroché un clou en face de la stalle de la vache à inséminer.

La femme, qui est de la ville, et qui manque un peu de bon sens, trouve cela étrange, mais lui dit qu’elle a bien compris, et le mari quitte la ferme pour la ville.

L’inséminateur arrive plus tard, et la femme le conduit à l’étable, et dans l’étable, à la stalle avec le clou planté par le mari.- C’est cette vache là, lui dit la femme.

– Et à quoi sert le clou ? demande l’inséminateur.

– Je ne sais pas. Je suppose que c’est pour accrocher votre pantalon.