Hommes

C’est la faute de l’alcool

« C’est la faute de l’alcool et c’est exclusivement l’alcool qui est la cause de votre situation désastreuse » blâme le juge
« Je vous remercie de votre compréhension » dit l’accusé « vous êtes le premier qui ne désigne pas moi comme fautif. »

Viens me pousser

Un mec complètement bourré vient sonner avec insistance chez des gens en pleine nuit.
L’homme de la maison se lève et demande furieux :
– Qu’est-ce que tu veux ?
L’autre lui répond :
– Viens me pousser !!! Il faut que tu viennes me pousser !!!!
Excédé le propriétaire de la maison lui dit :
– Je ne te connais pas, et en plus il est 4 heures du matin, tu me réveilles pour me dire de te pousser et j’en ai pas envie, alors dégage d’ici et ne me déranges plus !!!
De retour dans la chambre, il se remet au lit, mais sa femme qui a tout entendu, le sermonne :
– Quand même tu exagères, cela t’est déjà arrivé d’être en panne la nuit, tu aurais pu le pousser ce pauvre type.
– Ouais, mais il fait froid et en plus il est bourré !!!
– Raison de plus pour l’aider, il ne va pas y parvenir tout seul. Non ?? Vraiment, je ne te reconnais pas, je suis très déçue de ton attitude…!!!
Son mari, pris de remords, se rhabille et descend.
Il ouvre la porte et crie :
– Eh mec !!! C’est d’accord, je me suis habillé exprès pour venir te pousser !!! Tu es où ?
Et le mec bourré répond :
– Là, sur la balançoire…!!!

Visite chez le médecin ?

Ça se passe un dimanche matin. Un monsieur est victime d’une crise d’hémorroïdes carabinée.
Ne voulant pas déranger le médecin un dimanche, il demande à son épouse si elle ne connaît pas un remède de « bonne femme ».
Elle lui répond qu’effectivement, elle se souvient que sa grand-mère utilisait des cataplasmes à base de marc de café.
Alors le monsieur suit les conseils de son épouse et s’applique sur le fondement des compresses imbibées de marc de café pendant toute la journée.
Le lundi matin, il décide malgré tout de consulter car la douleur est encore très importante.
Le médecin le reçoit, le fait se déshabiller puis se pencher en avant.
Le monsieur reste comme ça, en position pendant cinq bonnes minutes, puis il commence à s’inquiéter :
– Alors Docteur, qu’est-ce qui se passe ? Qu’est-ce que vous voyez ?
Et le docteur répond :
– Je vois… des changements dans votre carrière… un grand amour avec une belle jeune femme brune… de l’argent, beaucoup d’argent……

Les trois nains

Trois nains vont aux putes. Le 1er sort après une minute et le second peu de temps après. …
– Alors c’était comment ?
– Nul je n’ai pas réussi à bander, et toi ?
– Moi j’ai fini en 30 secondes ….
Du coup ils attendent leur ami. Ils entendent respirer fort, quelques cris, et le lit qui grince sans cesse. Le nain sort au bout de 1h30. Ils lui disent :
– T’es trop fort toi !
– Putain, ne m’en parlez pas, je n’ai pas réussi à monter sur le lit.

La partie de golf

Une femme commence une partie de golf. Elle frappe sa balle et voit celle-ci heurter un homme qui joue son parcours pas loin d’elle.
Elle le voit mettre immédiatement ses mains serrées entre ses deux jambes et tomber au sol
Elle se presse d’aller le voir.
Il est tordu de douleur au sol dans la position fétale.
Elle lui demande pardon et lui explique ensuite qu’elle est physiothérapeute et qu’elle sait qu’elle pourrait diminuer sa douleur s’il la laissait faire. Oaouooh…. Nnooon… Non… Ce n’est pas nécessaire, tout va aller pour le mieux tout à l’heure dit-il avec le souffle court.
Mais elle insiste pour lui faire un traitement et finalement il se laisse faire.
Gentiment, elle lui enlève les mains d’entre les jambes, ouvre son pantalon et place ses mains à l’intérieur en le massant ….délicatement…
Après quelques minutes, elle lui demande :
Comment vous sentez-vous ?
Ça fait du bien, mais j’ai toujours mal au pouce !

Polo va à l’hôpital

Polo va à l’hôpital voir son copain Marcel, plein de bandages.
Polo lui demande : – Que t’est-il arrivé ?
Marcel répond : – J’ai été renversé par un vélo !
– Pas possible ! Comment as-tu fait ?
– Ce n’est pas tout ! Ensuite j’ai été écrasé par une moto, puis une décapotable m’a roulé dessus.
– Noooon ! Mon pauvre !
– Et attends, c’est pas tout. J’ai essayé de me relever et un avion m’a percuté la tête, et une soucoupe volante m’a trainé sur plusieurs mètres !
Alors là, je ne te crois pas !
– Si je t’assure ! Mais heureusement, après la soucoupe volante, le patron du manège a coupé le courant !

La petite amie

Un homme de 80 ans se rend chez le docteur :
– Docteur, j’ai un petit souci. Voilà, j’ai une petite amie depuis un mois, du genre joli petit canon de 20 ans.
– Eh ben, je ne vois pas où est le souci, dit le médecin souriant.
– Ben voilà. Le problème, c’est quand je vais coucher avec elle. Le premier, j’y arrive bien, sans soucis. Le deuxième, ça va encore. Mais au troisième, je commence vraiment à fatiguer, et au quatrième, je cale.
– Mais enfin, à votre âge, quatre fois de suite. C’est déjà extraordinaire !
– Oui, mais ma copine, elle habite au cinquième …

La Porsche flambant neuve

Devant sa banque, un trader gare sa Porsche flambant neuve, histoire de frimer devant ses collègues. Au moment où il commence à sortir de sa voiture, un camion arrive à toute allure et passe si près qu’il arrache la portière de la Porsche puis disparaît aussi vite.
Le trader se rue sur son portable et appelle la police. Cinq minutes après, les flics sont là. Avant même qu’un des policiers n’ait pu poser la moindre question, le trader commence à hurler :
– Ma Porsche turbo est foutue. Quoi que fassent les carrossiers, ce ne sera plus jamais la même ! Elle est foutue, elle est foutue !
Quand il semble avoir enfin fini sa crise, le policier hoche la tête avec dégoût et lui dit :
– C’est absolument incroyable à quel point, vous autres banquiers, vous êtes matérialistes ! Vous êtes si concentrés sur vos biens que vous ne pensez à rien d’autre dans la vie.
– Comment pouvez-vous dire une chose pareille à un moment pareil ? sanglote alors le propriétaire de la Porsche.
Le policier répond : – Vous n’avez même pas conscience que votre avant-bras gauche a été arraché quand le camion vous a heurté.
Le banquier regarde son bras avec horreur et hurle : – Putain, ma Rolex !…

Il cherche une femme

Un célibataire publie une petite annonce dans le journal, question de mettre fin à son célibat! Comme il n’est pas très difficile ou très fixé, il a écrit juste une phrase:
« Je cherche une femme »
Dès le lendemain de la publication de son annonce, il reçoit plus de 1000 réponses ! Toutes disaient la même chose :
« Viens chercher la mienne »

Vous allez où ?

C’est un Belge qui monte dans un train.!
Il trouve un compartiment où il a réservé sa place. Dans le compartiment se trouvent déjà deux Français costumés et cravatés qui tapent sur leur ordinateur.
Notre brave Belge s’installe près de ces deux Français et commence à manger son sandwich. Au bout de quelques minutes, il demande à l’un des deux hommes, avec un fort accent Belge :
Puiche-je savoir où vous z’allez, une fois ?
Et bien moi, je vais à PARISS, répond, d’un air moqueur, le Français.
Le Belge a mal compris et demande : PARISSSS ?
Et le cravaté rétorque : OUI, PARIS avec deux S !
Le Belge se demande pourquoi Paris avec deux S mais n’en rajoute pas et continue a déguster son sandwich.
Un peu plus tard, il s’adresse à l’autre Français et lui demande : Et vous, où allez-vous ? Et bien moi, répond le deuxième Français, également d’un air moqueur, je vais à Bordeaux avec deux X ! Le Belge ne répond pas et s’interroge sur ces deux hommes qui se moquent de lui.
Tout à coup l’un des deux Français cravatés se tourne vers notre Belge et lui demande :
Et toi, où vas tu ? Et bien moi, j’vais à Mâcon, avec deux con…!