C’est la faute de l’alcool

« C’est la faute de l’alcool et c’est exclusivement l’alcool qui est la cause de votre situation désastreuse » blâme le juge
« Je vous remercie de votre compréhension » dit l’accusé « vous êtes le premier qui ne désigne pas moi comme fautif. »