Collision au supermarché

Dans un supermarché, deux gars se choquent frontalement avec leur caddies. Indigné, l’un des deux réclame:

– Hé! Vous ne pouvez pas faire attention ?

– Excusez-moi, je ne vous ai pas vu. Je cherchais ma femme.

– Tiens ! Quelle coincidence ! Moi aussi, je cherche la mienne ! Et elle est comment, votre femme ?

– Eh bien, elle est grande, brune, les yeux d’un bleu très profond, des jambes extrêmement bien faites, une poitrine généreuse, des lèvres charnues. Elle porte un tailleur noir très serré et décolleté, un petit peu trop peut-être, et un chemisier transparent. Et la vôtre, comment est-elle ?

– Oh, laissez tomber ! Allons trouver la vôtre… !

Un aveugle dans un bar lesbienne

Un aveugle entre dans un bar lesbienne par erreur. Il trouve son chemin vers le comptoir et commande un verre. Au bout d’un moment, il crie à la serveuse :– « Eh, tu veux que je te raconte une blague sur les blondes ? »

Le bar devient silencieux, et avec une profonde voix rauque, la lesbienne à sa gauche lui dit :– « Avant que tu racontes ton histoire, tu dois savoir quelque chose. La serveuse est blonde, la fille à l’entrée est blonde et je suis une blonde d’1m80 et de 100kg avec une ceinture noire de karaté. La fille à ma gauche est une blonde et elle soulève des poids. La fille à votre droite est une blonde, et elle est une catcheuse professionnelle. Pensez-y sérieusement Monsieur. Vous voulez toujours raconter votre blague ? »

– « Non, dit l’aveugle, sinon je vais devoir l’expliquer 5 fois »

Le parieur du PMU

J’ai toujours cru aux rêves, raconte un turfiste. C’est pourquoi j’ai pris pour un signe du destin d’avoir vu dans un songe un pur-sang dont le jockey portait un énorme 7 sur sa casaque. En m’éveillant, j’ai vu qu’il était 7 heures 7 et qu’on était le 7 du mois. Un coup d’oeil aux journaux m’a appris que, dans la septième course, était engagé un cheval nommé Sept Nains.

J’ai réalisé, aussitôt, tout mon avoir, 7 000 Euros, que j’ai misé sur ce cheval.

– Et bien sûr, il a fini premier ?

– Non. Septième…

Le perroquet

C’est un gars qui a un perroquet depuis peu de temps. D’un côté, il a de la chance, parce que son perroquet est très prolixe: « Il n’arrête pas de parler ». D’un autre côté, il est vraiment embêté, car tous les mots qui sortent du bec du perroquet ne sont que jurons et vulgarités.

Un jour, l’homme en a plus qu’assez. Il attrape son perroquet à la gorge, le secoue très fort et lui hurle: – ARRETE AVEC TES JURONS.

Malheureusement, cela ne fait qu’exciter le perroquet qui se met à jurer de plus belle. Alors le gars prend l’oiseau et l’enferme dans un placard. Mais là encore, ça ne fait qu’énerver son perroquet qui lui balance un monceau d’insanités. Alors le gars est tellement hors de lui qu’il prend le perroquet et l’enferme dans le réfrigérateur. Et là comme par miracle, le perroquet se calme.

Au bout de quelques minutes, le gars ressort son perroquet du frigo… Calmement, le perroquet monte sur son bras et dit: – Je suis terriblement désolé pour tous les désagréments que je vous ai causés. Le gars n’en revient pas. Son perroquet est totalement transformé…

C’est à ce moment là que le perroquet ajoute: – Juste pour savoir, qu’est-ce que le poulet avait fait ?

Les prévisions météo

Une équipe d’Hollywood tourne dans les Montagnes Rocheuses les extérieurs d’une superproduction. Le metteur en scène a fait la connaissance d’un vieil Indien qui prédit le temps à coup sûr. Et à la veille de chaque tournage, il va le consulter. Si l’autre dit qu’il fera beau, on tourne et le ciel est tout bleu. S’il annonce la pluie, on annule, et effectivement il pleut. La veille de la dernière scène, la plus spectaculaire, avec des centaines de figurants, le réalisateur court voir son Indien.

– Alors demain, quel temps ? Soleil ou pluie ?

– Moi pas savoir …

– Comment ça ? Tous les jours tu me prédis le temps sans jamais te tromper et là tu ne peux pas ? Pourquoi ?

– Ma radio est cassée …

Avez-vous un pénis ?

Un homme en congé, reste au foyer et s’occupe de son petit ménage quand il entend frapper à la porte. Il ouvre, et découvre une femme qui lui demande:

– Monsieur, avez-vous un pénis ?

L’homme, surpris et incrédule claque la porte au nez de la femme, croyant ainsi s’en débarrasser. Mais la femme revient pendant les trois jours suivants. Le mari décide d’en parler à sa femme. La femme dit à son mari:

– Demain je n’irai pas travailler. Quand cette femme te demandera si tu as un pénis, tu lui diras oui. Je serai cachée derrière la porte et nous saurons où elle veut en venir. Et on pourra lui régler son compte.

Le lendemain, la même femme revient, elle frappe, le monsieur ouvre la porte et la femme lui redemande: – Monsieur avez-vous un pénis?

Le monsieur répond: – Oui.

Alors la femme dit à l’homme: – Bon, si vous avez un pénis, pouvez-vous dire s’il vous plait à votre femme, qu’elle se serve du vôtre et qu’elle arrête d’utiliser celui de mon mari !

Le fauteuil roulant

Un homme retrouve un de ses amis assis dans un fauteuil roulant pour handicapé.

– Qu’est-ce qui t’es arrivé ?

– Un accident de voiture. Les médecins ont dit que je resterai paralysé à vie.

– Mon pauvre ! C’est épouvantable !

L’autre lui fait signe de se pencher et lui glisse à l’oreille :- C’est un secret, ne le répète à personne, mais je n’ai rien. J’ai tout simulé pour toucher les cent briques de l’assurance, et ça a marché !

– Et tu vas jouer au paralytique toute ta vie pour cent briques ?

– Bien sûr que non! La semaine prochaine, je pars pour un pèlerinage à Lourdes…

Un ivrogne

Un ivrogne est arrivé devant le Palais Présidentiel et gare sa bicyclette. Un policier en service lui dit :

-Vous ne pouvez pas laisser votre vélo ici, vous êtes devant le Palais Présidentiel , où passe le Président de la République, les ministres, les députés et bien d’autres autorités.

L’ivrogne le regarda et lui dit :-Ne t’inquiète pas, je vais mettre un cadenas !

Le lifting

Une femme mure, égocentrique et aisée décide de se faire un lifting. Elle fait donc la « tournée » des chirurgiens esthétiques et porte finalement son dévolu sur un médecin qui lui promet monts et merveilles grâce à une technique révolutionnaire. Le chirurgien lui explique le déroulement de l’opération :

– Je vais placer une vis derrière chacune de vos oreilles. Ainsi, à chaque fois que vous en ressentirez le besoin, vous tournerez les vis d’un quart de tour pour tendre un peu votre peau…

L’opération se déroule parfaitement et la dame est ravie. Et de temps à autres, elle donne un petit tour de vis, histoire d’être toujours parfaitement liftée. Mais après quelques années, elle se prend à noter des poches de plus en plus importantes sous ses yeux, poches qu’elle ne parvient pas à « gommer » malgré les vis… Furieuse, elle retourne voir le docteur pour lui demander des explications. Le chirurgien répond :

– Madame, ce ne sont pas des poches que vous avez sous les yeux, ce sont vos seins. Et si vous n’arrêtez pas de tourner ces vis, vous aurez bientôt de la barbe…